signature

chap.10 L'héritage extrait 29

Et là, quelques mois plus tard, après plusieurs mois de silence, à l'occasion de ce fameux disque, à l'occasion de la question de la maîtresse : « de quoi parle cette chanson ? », si j'étais bien incapable de répondre, d'autres filles avaient levé le doigt bien haut pour expliquer… ce qu'est l'amour ; tout en jetant des petits coups d'œil vers moi, comme pour chercher mon approbation.

http://lappeldelahorde.blogspot.fr/2018/01/chap10-lheritage-extrait-29.html
signature

chap.10 L'héritage extrait 27

En tout cas, ce qui était marrant, dans tout ça, c'était l'attitude des filles de ma classe. On n'a pas oublié comment elles s'étaient toutes comportées envers les garçons, à l'automne. Déjà, le jour où ils étaient venus dans notre école pour la visite médicale, qu'elles avaient toutes rasé le mur pour les éviter, comme si elles avaient peur d'eux, comme si c'étaient des pestiférés ; tandis que moi seule m'étais approchée d'eux pour dire bonjour à Camille. Et puis, la fois, quand nous étions dans le gymnase de l'école des garçons, où toutes les filles avaient pleuré parce que les garçons s'étaient mis à la fenêtre pour les regarder se déshabiller ; tandis que moi, j'avais pleuré parce que j'avais honte, parce que j'étais moche avec mon cache sur l'œil et que ce n'était pas ainsi que je voulais me présenter devant Camille. La fois, enfin, où nous étions entrées (en rang deux par deux) dans l'école des garçons, que je n'avais plus mon cache et que Camille m'avait regardée, que j'avais chanté et dansé de joie au milieu du rang (et de la cour de récréation pleine de garçons) et que toutes les filles m'avaient regardée de travers parce que, en principe, pour traverser la cour jusqu'au gymnase, elles voulaient toujours se faire toutes petites, toutes discrètes pour ne pas attirer sur nous l'attention des garçons.

http://lappeldelahorde.blogspot.fr/2018/01/chap10-lheritage-extrait-27.html
signature

chap.10 L'héritage extrait 23

Il en ressortit que c'était une chanson d'amour qui racontait l'histoire d'une jeune fille dont l'amoureux était parti sur un bateau depuis longtemps et elle s'inquiétait parce que c'était du temps où le téléphone n'existait pas et qu'elle n'avait pas de nouvelles de lui et que peut-être il lui était arrivé malheur et elle ne le reverrait jamais mais à la fin il revient et elle est heureuse parce qu'elle l'aime.

http://lappeldelahorde.blogspot.fr/2018/01/chap10-lheritage-extrait-23.html